12 hacks de croissance SEO pour développer votre entreprise

12-hacks-seo
Greg Beaurain
Greg Beaurain

Entrepreneur à la tête de 4 entreprises, commerçant, blogueur, autodidacte du web, j'ai créé une agence web en 2019. Je suis propriétaire de commerce depuis 10 ans, que j'ai digitalisé moi-même, j'ai créé de nombreux sites pour mes clients. Et j'aime manger un mc do de temps en temps, ça craint ! Mais surtout, j'aime vous donner des conseils !

J’ai développé ma première boutique d’optique avec une stratégie digitale basée sur le SEO. Ce qui m’a valu d’avoir le meilleur référencement local, cela m’a pris des années. Mon e-commerce quant à lui, en un an est arrivé dans les meilleurs résultats de la SERP au national sur les requêtes correspondantes à mes produits phare.

 

Mais avec ce que je sais aujourd’hui, je suis capable de reproduire ce succès beaucoup plus rapidement avec des hacks de croissance SEO !

 

Avis de non-responsabilité : cet article de blog contient des liens d’affiliation sur lesquels Silicon-punch.fr-* reçoit une petite commission sans frais pour vous. Nous ne recommandons que des outils de confiance. En savoir plus dans notre politique de confidentialité.

Google. Yahoo. Bing. Vous connaissez tous ces noms tordus parce que nous utilisons tous des moteurs de recherche au quotidien pour trouver des informations sur le Web. 80% des internautes commencent par envoyer une requête dans le moteur de recherche Google pour trouver une information ou un produit.

Mais avez-vous déjà réfléchi au fonctionnement de Google ?

Les grands moteurs de recherche comme Google veulent montrer aux internautes les meilleures réponses possibles à leurs requêtes. Google classe donc les résultats de recherche en fonction de leur qualité. Si l’algorithme de Google « décide » que votre site est digne, vous apparaîtrez plus souvent dans les résultats de recherche, et vous serez surtout mis en avant.

Alors, comment faire pour que Google perçoit votre site comme digne d’intérêt ?

Le référencement est l’art et la science de maximiser la visibilité de votre entreprise dans les résultats de recherche Google. En construisant votre site Web et votre stratégie de contenu pour plaire à l’algorithme de Google vous allez apparaître dans les premiers résultats de recherche des internautes et ainsi augmenter vos chances de vendre vos produits ou services. Pour cela il y a des règles à respecter pour plaire à Google, c’est ce que nous allons voir dans cet article.

Pourquoi utiliser le référencement SEO comme stratégie ?

Dois-je utiliser le référencement comme stratégie ?

Le référencement n’est pas le seul canal marketing. Mais c’est généralement l’un des paris les plus sûrs et des plus rentables.

Pourquoi?

Si vous êtes un spécialiste du marketing sur Facebook , vous vous souvenez peut-être de l’époque du coût par clic à 0.25€. Mais de nos jours, le CPC moyen est de 1,86 €, et il peut aller jusqu’à 5 € ! Il arrive que les CPC soient bien plus hauts, comme 30 € par clic !! Les publicités sur Instagram sont encore plus couteuses, que ce soit dans le feed ou dans les stories (CPC moyen d’environ 1,15 € pour le feed). Et le coût augmente pendant les fêtes.

Les annonces Google varient selon le secteur, mais le coût sera invariablement supérieur à 2€ par clic.

Même les nouvelles plateformes comme TikTok et Snapchat Ads sont chères.

Les publicités sur les réseaux sont plus chères que jamais.
Dans la plupart des canaux, vous paierez au moins 50 € par client. Si vous êtes chanceux. Et le coût du référencement SEA ne fera qu’augmenter.

Le référencement SEO ou naturel, quant à lui, est totalement gratuit.

Donc, que vous soyez entrepreneur, une entreprise ou une startup, vous feriez bien mieux de consacrer du temps et des ressources à l’optimisation du référencement SEO qu’à d’autres canaux. Je dirais même que c’est primordial pour la pérennité de votre activité. Et cela passe par un site internet. Toutes les entreprises ou boutique qui me disent aujourd’hui n’avoir que des réseaux sociaux vont droit dans le mur, à long terme leurs communications sur les réseaux seront trop couteuses et la décision du coût ne sera jamais maîtrisée.

Au fait, vous pouvez suivre par mail mes conseils SEO ou suivre ma formation « création de site vitrine ou e-commerce sous WordPress » avec un module complet sur le référencement SEO ici

Suivez ces 12 hacks de croissance SEO et vous aurez beaucoup plus de chances de réussir avec le référencement.

 

Les 12 hacks de croissance SEO

Hack pour les backlinks

 

 

Les backlinks – les liens d’autres sites Web vers votre site – sont un point central et indispensable à votre référencement. Sans au moins  quelques backlinks, un site ne sera jamais sur la première page des résultats de recherche de Google. Avoir des backlinks d’autres site améliore votre crédibilité et votre réputation pour Google.

L’autorité de domaine (DA) est un score de « crédibilité » que les moteurs de recherche accordent à un site Web. Les sites Web avec une autorité de domaine élevée apparaîtront en premier lors de la recherche d’internaute.

Les backlinks montrent au moteur de recherche que votre contenu est vérifié par d’autres sites Web et que vous avez une autorité dans votre marché.

 

 

Alors, comment obtenir plus de backlinks ?

 

·        
Annuaires : Ajoutez votre site aux annuaires de votre industrie comme Google My Business, Yelp, Les pages jaune, Wizishop, Capterra, les sites d’avis, les associations de petites entreprises, etc. Vous devriez avoir des profils avec des backlinks vers votre site dans tous les répertoires pertinents de l’industrie !

 

·        
Article invité : Trouvez des sites ou blogs qui acceptent les articles d’invités. Envoyez-leur un e-mail, écrivez un article perspicace et assurez-vous d’ajouter quelques liens vers votre site. Recherchez des opportunités d’article d’invités en recherchant votre mot-clé + écrivez pour nous / devenez auteur » dans votre moteur de recherche. Commencez à vous inscrire ! Ce hack devrait augmenter votre DA.

 

·        
Lien interne : C’est exact. Cela aide au votre référencement si vous créez un lien dans votre propre contenu et structurez efficacement votre site. Avec ce critère, Google prend en compte la facilité de navigation sur votre site pour l’internaute.

 

Vous l’aurez compris, le plus efficace est de mettre en synergie ces trois moyens, annuaires, article d’invité et des liens internes.

 

·        
Participation communautaire : Commentez sur les blogs et les réseaux sociaux… quand vous pouvez le faire de manière pertinente et perspicace. Quora, forums de développeurs, communautés de produits, blogs avec des sections de commentaires permettant le partage de liens, Reddit et les sites spécialisé sur votre activité. N’oubliez pas de mettre subtilement de façon justifié un lien vers votre site.

 

·        
Donner du crédit : Les gens aiment être reconnus. Donner du crédit aux autres aide à établir des relations – le karma. La chance ça se provoque ! Créez-vous un réseau avec d’autres professionnels de votre activité ou en relation avec votre activité, ils pourraient se prêter à un article d’invité ou à un échange de liens et faites de même pour lui. Internet est vaste, assez pour que des concurrents puissent s’entraider à développer leur marché.

 

·        
Signatures : Mails électroniques, médias sociaux, etc… partout où vous utilisez une signature, ajoutez l’url de votre site Web.

 

·        
Espionnez les liens de vos concurrents : Analysez régulièrement les données de netlinking de vos concurrents et voir qui s’y connecte. Vous pourrez ainsi analyser leur stratégie de marketing. Si des liens attirent des clients sur une activité commune à la vôtre, ils sont susceptibles de vous en envoyer également ! Ouvrez-vous, mentionnez votre concurrent et demandez-lui d’envisager de créer un lien vers votre site à la place. Je vous conseille le logiciel Semrush ou l’extension chrome Moz pour réaliser cette opération.

 

 

 

Utiliser le bon créateur de site web

 

Régulièrement je vois des entrepreneurs qui ont créé un site web avec shopify ou wix, et ce n’est pas pour vendre ma formation que je dis cela mais d’autres plateformes sont à la fois moins cher et beaucoup plus performantes pour le référencement SEO, comme WordPress le leader incontesté ou Drupal.

Tous les sites Web issus d’une plateforme CMS ne sont pas créés égaux.

 

Certaine plateforme de construction de site web ou cms (système de gestion de contenu) comme WordPress font un bien meilleur travail d’organisation et d’indexation du contenu pour les robots des moteurs de recherche comme Google. En général, la plupart des CMS classiques comme Drupal, WordPress et Ghost sont dédiés à la création de sites Web et blog optimisés pour le référencement naturel. Avec Woocommerce pour WordPress, vous pouvez transformer votre blog en boutique en ligne et avec un bien meilleur référencement que d’autres CMS dédiés au e-commerce.

Des outils comme Shopify , BigCommerce et Wix sont orientés pour vendre un produit ou pour créer des boutiques en ligne reliées aux réseaux sociaux. Mais ils sont peu performant en matière de référencement naturel. Vous devrez utiliser plus de publicité payante pour promouvoir vos produits. Ils n’indexent pas de manière aussi performante pour Google que WordPress, mais ils restent tout de même acceptable quand vous cumulez une stratégie de Ads payante.

Les plateformes de pages de destination ou de renvoi comme ClickFunnels et Unbounce apparaissent à peine sur le radar de Google. Ce n’est pas du tout optimisé pour cela. Ce n’est d’ailleurs pas le but de ces plateformes.

Si vous avez déjà créé un site sur une plateforme moins performante pour le référencement naturel, pas de panique !! Vous pouvez simplement créer un blog WordPress, que vous pouvez ensuite connecter à votre site Web via une simple modification des paramètres de l’hébergeur ou alors migrer totalement votre contenu sur un site WordPress-Woocommerce.

 

Vous pouvez suivre ma formation dans laquelle je vous apprends de A à Z à créer un site WordPress et Woocommerce. Cette formation est téléchargeable et donc accessible à vie, je vous accompagne avec des coaching personnalisé durant toute la formation pour être sûr d’avoir un projet performant en fin de parcours ! 

 

Rechercher les mots clés

 

C’est une pratique indispensable, et je suis surpris de voir la quantité de professionnels qui oublient cette étape.

Avant d’écrire un article de blog, pensez à votre client ! C’est primordial. Identifiez ses attentes, quelle va être sa requête de recherche dans Google pour acheter un produit comme le vôtre ? La recherche de mots clés commence par un brainstorming et l’identification des requêtes de recherche de votre client cible. Pour cela vous devrez utiliser Google suggest, directement dans votre barre de recherche, mais surtout le référent Google Trends ! Vérifier vos mots clés et leur pertinence, faites des recherches test pour identifier les concurrents qui ressortent avant vous. Faites preuve de créativité en utilisant d’autres détails de segmentation tels que l’âge, le sexe, l’éducation et le lieu. Il est difficile de se classer pour le mot « oreillers », mais vos chances de vous classer pour les « oreilles bleus pour les chambres d’enfants » sont bien meilleures.

Plus un mot-clé est populaire (court traîne), plus il est difficile se positionner dans les résultats de recherche Google à cause du nombre de site qui l’utilise. Il est souvent plus productif de se tourner vers des mots-clés dit de longue traîne, moins populaires, mais aussi moins compétitifs.

Il vous faut faire le mélange des deux,

 

Différence entre les mots de court traîne et longue traîne :

 

Environ 20 % du trafic des moteurs de recherche (tête de la longue traîne ou courte traîne) est constitué par des mots-clés très souvent saisis sur les moteurs et pour lesquels le site est optimisé et bien positionné. Ceci représente un nombre relativement faible de mots-clés (quelques dizaines tout au plus), chacun d’eux produisant un fort trafic.

 

Environ 80% du trafic des moteurs de recherche est constitué par la « queue » de la longue traîne, ou plus simplement longue traîne, et par des requêtes saisies peu souvent sur les moteurs pour trouver le site. Ceci représente un nombre important de mots-clés, chacun d’eux entraînant un faible trafic, mais leur somme globale représentant la majorité du trafic des moteurs.

 

En vous appuyant donc sur les mots clés dit de longue traîne, vous vous assurez un volume de trafic conséquent.

 

 

Comment obtenir ces mots-clés : 

 

Commencez par faire confiance à votre intuition, notez vos mots-clés, utilisez des outils gratuit comme Google Trends pour faire le tri entre les mots-clés court traîne et longue traîne, utilisez l’outil Keyword Planner de Google Ads pour obtenir les mots-clés pertinents de court traîne et longue traîne, par exemple pour un serrurier : le mot-clé « serrrurier » est un court traîne mais le mot-clé « boite aux lettres » ou « serrure 3 points » est un long traîne (expression de niche), vous pouvez aussi utiliser des outils payant avec généralement des périodes d’essai comme Semrush, Yooda Insight, Moz ou Ahrefs et bien d’autres…


 

Prioriser les mots clés avec les annonces Google

 

La recherche de mots clés est cruciale, mais il existe un million de mots clés. utilisez l’outil Keyword Planner de Google ads pour hiérarchiser l’importance de vos mots clés et élaborer une stratégie en fonction de votre client cible. Il vous suffit de recherche sur quoi vos concurrents enchérissent dans Google Ads et le nombre de requête enregistrée. Cela vous indiquera non seulement sur quels mots-clés vos concurrents enchérissent, mais également le CPC moyen (coût par clic) qu’ils paient pour eux. Le CPC d’un mot clé vous donne une idée de la valeur relative de ce terme de recherche.

 

Donc, si vous avez un petit budget, il sera judicieux de créer une stratégie de référencement autour de requêtes de recherche à forte valeur ajoutée de manière à avoir un excellent ROI et maximiser le budget investi.

 

 

Limiter vos pages

Google aime les sites avec un contenu de qualité, factuel et facile à utiliser.

Et surtout, il aime les sites simple.

Chaque site a un « budget d’exploration », qui détermine le nombre de vos pages que Google explorera dans un laps de temps défini. Donc, si vous avez un grand site Web avec des tonnes de pages Web, il faudra beaucoup de temps à Google pour explorer l’intégralité de votre site (des semaines ou plus). Ainsi, votre nouveau contenu ne sera pas classé aussi rapidement et les mises à jour de votre ancien contenu risquent de ne pas être fructueuses.

Avoir 5 pages sur votre site web peut être tout à fait convenable, comme en avoir 30 peut être insuffisant. Si vous avez peu de contenu à rédiger sur votre site, il ne sert à rien d’avoir beaucoup de pages. Les moteurs de recherche vont privilégier la qualité de votre contenu et non le nombre de pages.

Mais avoir 690 pages est beaucoup trop important, par exemple ceux qui référencent chaque page dans chaque ville diminuent leur note de référencement.

Pour être clair, supprimer des pages de votre plan de site ne signifie pas que les pages n’existeront plus. Les utilisateurs peuvent toujours y accéder, mais Google les ignorera simplement et n’allouera pas de budget d’exploration à ceux que vous supprimez.

Vous pouvez supprimer des pages de votre sidemap à l’aide d’un outil comme Yoast (si vous utilisez WordPress) ou manuellement dans Google Search Console .

Utilisation intelligente des balises

Pour le moment, Google privilégie un format d’article de blog qui a une rubrique H2 qui pose une question liée au mot-clé. Et une liste de H3 qui sont des réponses à cette question.

Par exemple:

Se baser sur la requête principal de l’utilisateur (RP) : Comment choisir ses lunettes

mots clés : lunettes, verriers, Essilor, Zeiss, Mont-royal dans l’ordre de leurs influences de référencement. Mots long traîne : « Comment bien choisir ses lunettes » ; « meilleur verre pour lunette » ; le mot clé numéro 1 est « lunettes » ;

H1 : Comment choisir ses lunettes ? = RP

H2 : Quel est le meilleur verre pour vos lunettes ?  (reprend la RP)

H3 : Verres Essilor

H3 : Verres Zeiss

H3 : Verres Mont-royal

Référencement local ou référencement Longue Traine

Pour les mots-clés court traîne sur l’achat un service d’opticien comme « examen de vue », mon site internet est premier en local devant 6 enseignes nationales. Internet est une arme redoutable, pour les indépendants, face aux franchises commerciales qui font de la publicité télévisuelle constante.  C’est juste dingue le Web ! Et aujourd’hui toutes entreprises a une présence dessus.

Savez-vous comment j’ai fait ? En dédiant une page WordPress orientée SEO à chacun de mes services.

Le référencement local ne fonctionne plus comme avant. La plupart des secteurs verticaux de recherche locale sont saturés par Yelples fiches Business Google et de grandes entreprises qui ont des millions de pages locales parfaitement optimisées. Mais vous pouvez toujours gagner la recherche locale grâce à un SEO bien construit.

 

Les 3 axes à travailler pour battre vos voisins dans la page de résultats de recherche Google.

 

 

Coordonnées (nom, adresse et téléphone) : Cette information doit obligatoirement apparaître sur les listes locales. Que vous ayez une annonce ou 10 millions d’annonces, les informations doivent être les mêmes sur tous les sites d’annuaire, Yelp, Google My Business, etc. Google n’aime pas les incohérences pour ses utilisateurs.

 

 

Schéma / Résultats enrichis : Vous pouvez rajouter un code spécifique par l’intermédiaire d’un développeur afin de fournir des informations spécifique aux moteurs de recherche lorsque votre page apparaîtra. Visitez le site Schema.org pour obtenir des informations plus importantes affichées lorsque votre page apparaît dans une recherche. Le schéma est un simple code HTML sur votre page Web qui fait apparaître des étoiles dorées ou des critiques dans la page de résultats de recherche. C’est un plus.

 

 

Gardez les lecteurs sur votre site : Google détermine qu’un contenu est dingue d’intérêt en évaluant combien de temps les internautes restent sur votre site après avoir cliqué sur le lien de recherche. Contenu plus engageant = plus de temps sur la page. Google estime en fonction du temps passé si le site est cohérent avec la recherche demandé et le résultat obtenu. Assurez-vous donc que les utilisateurs peuvent accéder à d’autres pages connexes ou à du contenu pertinent une fois qu’ils accèdent à votre page. Et ainsi éviter d’avoir un taux de rebond le plus bas possible.

Recycler ses articles "Cornerstone" : doubler ce qui fonctionne

Le contenu de la pierre angulaire de votre site est l’ensemble des articles qui contiennent le contenu le plus important et les mots-clés pertinents pour mettre en avant votre entreprise. Le contenu de la pierre angulaire doit faire autorité, faire l’objet de recherches approfondies et être long (environ 1 500 à 2 500 mots voire plus comme ici 4500 mots). Elle doit être composé de 3 à 5 articles de base en s’adressant de façon cohérente à votre client cible.

Le contenu de « la pierre angulaire » fonctionne parce que tous vos autres articles peuvent s’y rapporter (et y renvoyer). C’est le pilier de votre référencement.

Lorsque les moteurs de recherche lisent une page, ils ouvrent également des hyperliens et lisent ces pages. Lorsque les moteurs de recherche ouvrent à plusieurs reprises les mêmes liens (votre contenu de pierre angulaire), ils sont plus susceptibles de le considérer comme une partie importante de votre site Web et donc de le classer plus haut.

De quoi doit être constitué votre pierre angulaire  ?

 

Pour la plupart des secteurs verticaux de recherche, les publications plus longues sont plus efficaces. La longueur optimale d’un article de blog est de 1 890 mots  (mais varie selon la requête de recherche). Si vous voulez gagner en terme de recherche avec un article essentiel et pertinent, vous êtes sur la bonne voie si vous écrivez des articles vraiment complets de plus de 2 000 mots. Mais attention à ne pas perdre votre lecteur, le contenu doit être pertinent et répondre à ces attentes. Dans cet article, par exemple, je pense apporter beaucoup d’informations importantes et pertinentes sur le référencement SEO, et si vous êtes toujours là c’est qu’il vous intéresse.

Les articles de blog de votre pierre angulaire doivent avoir une URL simple telle que : monsiteweb.fr/articlepertinent

L’article doit être lié à d’autres publications et ressources pertinentes sur votre site. Il faut évité qu’il soit relié à d’autres sites. Bien qu’il soit bon de créer des liens vers d’autres sites Web faisant autorité, vous souhaitez que les utilisateurs restent sur votre page. Utilisez des boutons avec ouverture d’onglet.

Lorsque vous avez trouvé une stratégie qui fonctionne, surfez sur la vague. Utilisez le sujet de base de votre contenu de pierre angulaire pour créer des groupes d’articles similaires mais uniques, plus court sur un point bien précis. C’est la façon numéro un d’exploiter un sujet ou un
groupe de mots-clés efficace pour votre site.

Appuyez-vous sur votre réseau

Avec un flow de publicités constantes, d’appâts à clics et d’escroqueries, les gens sont sceptiques à l’égard de tout ce qui se trouve sur Internet. L’une des seuls média à avoir résisté à l’épreuve du temps est la presse. Les gens font toujours confiance aux reportages de publications réputées.

Et si vous avez la chance d’avoir une relation presse, vous obtiendrez des backlinks, des mentions sur les réseaux sociaux et une certaine image de marque, ce qui contribue à votre visibilité SEO.

Conseils pour élaborer un plan de relations publiques :

 

Créez des moments, des événements : vous faites la refonte de votre site Web ? Vous venez de lancer un nouveau produit ? Avez-vous franchi une étape importante en matière de CA ou de dynamique ? Ce sont toutes des opportunités pour communiquer avec la presse.

Utilisez un outil : faites bouger votre moment presse en créant un communiqué de presse et en le diffusant sur le fil avec un site ou tout simplement en l’envoyant à la presse spécialisée.

Travaillez vers le haut : Commencez une campagne de relations publiques en vous adressant à des segment de niche plus petites au sein de votre secteur d’activité. Vous obtiendrez des résultats plus rapides.

Ne pas avoir peur du rejet : N’ayez pas peur d’obtenir un non, mais faites tout votre possible pour obtenir un oui. Restez personnel, authentique, ne mentez pas, l’impersonnels donnent l’impression que c’est du spam ou un scam. Soyez vous-même ! Comme le disait Winston Churchill, « la recette du succès, ne serait-ce pas finalement d’aller d’échec en échec sans jamais rien perdre de son enthousiasme ? ».

N’ayez pas peur des publications locales : Votre blog ou site Web local n’a probablement pas beaucoup de choses à dire. Une histoire personnelle d’un membre de votre équipe fait toujours un bon contenu. Adressez-vous à votre presse locale aussi ! Elle n’attend que cela !

Analyser Les concurrents

Observez vos concurrents.

S’il existe une entreprise dans votre activité qui domine le référencement, vous devez vous inspirer de leur stratégie :

Il suffit de regarder leur site et de lire leur blog. Découvrez sur quels mots-clés ils écrivent et il y a de fortes chances que vous fassiez de même.

Regardez leur contenu de premier plan : vous devriez être en mesure d’identifier le format du contenu, les mots-clés utilisés, le nombre de mots, l’utilisation d’images/de vidéos, etc… Il est probable que Google accorde de l’importance à leur contenu, pourquoi ? Identifiez ces points.

Une autre stratégie pour rediriger le trafic de vos concurrents vers votre site consiste à créer un résumé ou une liste de vos concurrents. Ce sont des publications dans lesquelles vous comparez un concurrent à un autre – une méthode à une autre. En faisant ainsi, vous pouvez utiliser les noms de marque de vos concurrents pour acquérir vos propres clients.

 

Par exemple, comparer WordPress à Shopify alors que je vends une formation utilisant WordPress.

 

Utilisez Upwork ou un autre marché de pigiste

Le référencement peut être une corvée. Si vous avez lu cet article et que vous vous sentez toujours submergé par le référencement à faire soi-même, envisagez d’en sous-traiter certains éléments à un consultant ou une agence Web.

Mon agence Web peut vous proposer ses services, adressez-nous une demande ici.

Ou utilisez une plateforme comme Malt ou Upwork et tant d’autres pour trouver un freelance. LinkedIn est aussi un excellent réseau pour trouver des contacts et prestataire.

Vous pouvez faire appel à un prestataire pour la création de contenu, la création de sites, les backlinks, la mise en œuvre de logiciels de messagerie et bien plus encore.

 

N’ayez pas peur d’investir financièrement en déléguant, vous gagnerez en temps et donc vous gagnerez surement plus avec un bon prestataire.

Capturer des leads !

Un classement élevé dans les recherches aide à générer du trafic vers votre site. Mais si vous ne transformez pas vos prospects en client cela ne sert à rien. Vous devez capturer des leads !

Utilisez un outil de création de formulaires en ligne comme System.ioWPform ou Sendinblue   pour capturer les adresses e-mail des visiteurs de votre site. Utilisez ces outils pour développer votre base de prospects. Utilisez un outil de marketing par e-mail, type Sendinblue, pour nourrir vos prospects et les convertir en clients. Vos utilisateurs sont plus susceptibles de s’engager dans le marketing par e-mail par rapport aux médias sociaux. Les listes d’emailing sont donc très importantes !

 

Conclusions

Google existe depuis longtemps, si son algorithme continuera d’évoluer, n’oubliez pas que son objectif est de proposer le meilleur contenu possible aux internautes.

 

Alors, concentrez-vous toujours sur la création de contenu pertinent et combinez-le avec les meilleurs hacks SEO et vos résultats progresseront. 

Si cet article vous a intéressé vous serez peut-être intéressé par les articles ou ebook suivants :

Ebook : Comment créer un revenu passif avec son blog

Article : Qu’est-ce qu’un Blog ? En quoi est-il différent d’un site internet ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Formation Google Ads

487,00 
Cette formation en E-learning by doing est conçue pour vous guider étape par étape dans le rouage de la création, de l'optimisation et de la gestion de campagnes publicitaires efficaces avec Google Ads.

Les derniers articles :

Réseaux sociaux

Facebook
Twitter
LinkedIn